Post Mortem

Un pré-rapport du GIEC vient de fuiter et quelle qu’en soit la motivation il laisse une trainée d’angoisse dans son sillage avec son sempiternel signal d’alarme et des chiffres comme autant d’uppercuts. Le climat, le climat, le climat. Nous devrions ne penser qu’à ça. 1,5° de réchauffement planétaire, c’est acquis. Nous avons déjà mis le bois dans le four, il est en train de brûler et les briques réfractaires vont atteindre la température indiquée. Hypothèse : 2025 on dépasse les 1,5 degrés, 2° est inévitable*. 2° ce n’est pas le rêve d’une piscine un poil plus chaude, c’est une instabilité, une moyenne avec son lot de catastrophes moult fois évoqué.  2070 à 4°, planète inhabitable. Ça c’est si on continue à mettre du bois dans le four. Ou alors on arrête d’alimenter la machine infernale en changeant notre mode de vie. C’est la préconisation de bon sens. Ce devrait être le crédo de tous les politiques qui nous livrent encore cette semaine avec les médias mainstream un numéro criminel de clowns blancs et d’Auguste. 70% d’abstention. Plus personne ne veut de ce cirque qui ne fait plus rire, plus personne ne se déplace. Encore un mauvais signal sur l’état de notre société. Et quelle que puisse être la bonne volonté ingénue de ceux qui se présentent, on sait tous que la fête est finie. Dérèglement climatique et inflation sont dans un bateau, Covid tombe à l’eau , qu’est-ce qui reste ?
Imaginons  un mouvement populaire « post mortem 70 » : faire un enregistrement pour ses enfants ou petits enfants qui ne sera dévoilé qu’en 2070. Principe : transmettre la Terre à ses descendants et  se positionner sur son état supposé à cette date en partant du dernier rapport du GIEC. On peut le contester, mode climatosceptique façon Claude Allègre ou mode pro géo-ingénierie comme Laurent Alexandre. On peut valider ce rapport en mode passif, résigné, ou en mode actif en décrivant ce qu’on a fait à titre individuel ou collectif pour leur donner une chance. Les vidéos commencent immuablement par une mappemonde tendue et l’amorce « Bonjour je te transmets  la planète… »
Imaginez-vous faire cet exercice…
Nous croyons au dérèglement : c’est pour ça que nous avons fait Le Ring. Il faut qu’on passe à la vitesse supérieure, en créant un mouvement sur notre territoire faisant la promotion de solutions à la hauteur de l’enjeu. Je vous en parle depuis deux semaines. Je vous proposerai un format à la rentrée, s’y impliquera qui veut mais une chose est sûre : Le Ring sera militant ou ne sera pas et transmettra la mappemonde les yeux dans les yeux, sans baisser les bras.

*… les experts du Giec avancent la probabilité de 40% que le seuil des 1,5 degré Celsius soit dépassé d’ici 2025. Cette évolution pourrait avoir des effets irréversibles, comme la fonte des glaciers, notamment dans l’arc arctique, où le réchauffement climatique est trois fois plus rapide qu’ailleurs dans le monde. Ce point de non-retour entraînerait une montée du niveau des océans jusqu’à 13 mètres. Source France Info

Pour exemple de gens qui bougent, tant le site que l’interviewé : https://www.youtube.com/watch?v=_UWY2ZO6fUA